Photos. Herserange : les derniers vestiges de la Stul évacués du paysage

En septembre, des engins de chantier ont attaqué les derniers vestiges de la Société du train universel de Longwy, à Herserange. A savoir, les dalles en béton des anciens ateliers, sanitaires et bureaux de l’usine. Ces coups de pelle donnent le départ d’une opération d’ampleur qui se traduirait par « la création de 350 logements » sur 14 des 28 hectares du terrain. La totalité a été vendue par Arcelor à l’aménageur Delt Aménagement, pour 1,6 million d’euros. « Là-dessus, Arcelor a posé la condition d’un minimum d’un million d’euros d’investissement », rapporte Gérard Didelot, maire de Herserange. Si les pelles font actuellement table rase des ultimes traces de la Stul, c’est « pour identifier d’éventuelles pollutions », indique l’élu.Ces travaux s’étendront sur un total de trois mois, avant que l’aménageur « amène de la terre, depuis le Luxembourg ». Mais les premières constructions ne pourront pas en sortir avant que le Plan local d’urbanisme d’Herserange soit approuvé, d’ici à septembre 2020.

Fermer le menu

Maire depuis 2001

  • 2ème Vice-Président de la CAL
  • Président de TGL
  • Président du SCOT
  • Président du Fil Bleu