Select Your Style

Choose your layout

Color scheme

Plus de 1 700 € pour lutter contre la leucodystrophie

Article RL 20/09/2017

Plus de 1 700 € pour lutter contre la leucodystrophie

Mardi matin, au collège des Trois-Frontières, des élèves ont remis un chèque au responsable d’Ela, l’association européenne contre les leucodystrophies. Cette somme a été récoltée suite au cross organisé en juin dernier.

Jean-Claude Satta de l’association Ela (association européenne contre les leucodystrophies) a reçu un chèque de 1 700 € de la part des collégiens. 

En juin, les élèves du collège des Trois-Frontières, à Herserange ont couru pour l’opération Mets tes baskets et bats la maladie, mise en place par l’association européenne contre les leucodystrophies (Ela).
Les collégiens ont donc transpiré lors du cross mais ils ont aussi récolté de l’argent. Hier, Jean-Claude Satta est venu chercher le chèque pour Ela. Il a remercié l’équipe du collège qui « est d’une extrême fidélité depuis des années ».
Le marathonien Hakim Baggy, un parrain historique, n’a pas pu être présent, mais habitué des lieux, il y était par la pensée.
Eric Capelli, professeur d’EPS, coordonne l’opération dans l’établissement, et peut compter sur l’aide des trois autres profs de sport : Alice Saillet, Damien Ledard et Paul-Mathieu Scherrer. L’équipe administrative, les collègues, la vie scolaire… « Rien ne serait possible sans l’investissement de tous », ajoutent l’enseignant et Jean-Claude Satta, qui pensent déjà à la prochaine course au printemps 2018.
Car, il faut soutenir l’association, encore et toujours. « L’argent récolté permet de financer la recherche et d’apporter un soutien aux familles. Depuis la création de l’association, plus de 4 2 M€ ont été récoltés, dont 12 M€ pour les familles », précise le représentant d’Ela.
Mais, les leucodystrophies « sont des maladies rares très destructives. On compte trois à six naissances par semaine en France. Quand l’association est née, on avait identifié seulement une leucodystrophie. Maintenant, on en connaît 36 différentes. La recherche avance, mais pas assez vite pour nous ! On espère un traitement thérapeutique bientôt. »
Prochain rendez-vous pour Ela, la dictée qui aura lieu le 16 octobre avec un texte de Leïla Slimani, prix Goncourt 2016.

To Top