Select Your Style

Choose your layout

Color scheme

Le collège Henriette Godfroy de Herserange est fusionné depuis 2013 avec le collège des Trois Frontières de Longlaville.

En effet, les élus du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle ont voté le 29 juin 2012 le plan Collèges Nouvelles Générations, qui va permettre d’améliorer l’état d’un patrimoine immobilier vieillissant et en grande partie devenu inadapté à ses missions.

C’est ainsi que de lourds aménagements des bâtiments au collège des Trois-Frontières ont été engagés.

college-herserange

L’avantage de la fusion est que le collège de Longlaville est classé en réseau de réussite scolaire, et bénéficie de moyens (personnel, nombre d’élèves par classe limité, etc.) supplémentaires.

Le futur collège

 rue du stade à Longlaville  

college-longlaville

Conseiller référent : Dominique PRACUCCI

C’est une restructuration lourde qui attend le collège de Longlaville. Il date de 1970. Il a fusionné en 2013 avec celui de Herserange, qui de fait n’existe plus. Les deux n’accueillaient plus que 200 élèves. Et puis le site herserangeois aurait nécessité de très gros travaux et était plus enclavé. » Le bâtiment longlavillois va donc bénéficier d’une rénovation totale : isolation, espace de vie rajouté, tableaux interactifs, accessibilité (ascenseur), etc.

Les travaux devraient débuter en septembre-octobre, et s’élèveront à 7,8 millions d’euros. Ils dureront deux ans environ. « Durant cette période, tous les élèves, 430 au total, vont être regroupés sur le site de Herserange. Des bungalows seront installés dès le mois de juin pour pouvoir accueillir tout le monde. L’avantage de la fusion est que le collège de Longlaville est classé en réseau de réussite scolaire, et bénéficie de moyens (personnel, nombre d’élèves par classe limité, etc.) supplémentaires. »

Dans deux ans et demi, les enfants réintégreront donc définitivement le site de Longlaville. Le bâtiment restant, qui appartient à la communauté de communes de l’agglomération de Longwy (CCAL), intéresse la Ville de Herserange.

« Il reste un problème qu’on doit régler d’ici là : les espaces sportifs. La salle des sports risque de ne pas suffire dans le futur collège. Les enseignants d’EPS (éducation physique et sportive) souhaitent qu’on trouve une solution.

Des réunions sont prévues avec tout le monde. Il y a deux solutions : soit les enfants feront des allers-retours en bus vers la salle de Herserange pour leur cours, ce qui occasionnera des déplacements et des pertes de temps.

Soit on construit un bâtiment annexe à Longlaville, de 300-400 m².

To Top