Discours – Repas des ainés 2018

Discours de M. le Maire au repas des aînés du 27 octobre 2018

Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi, au nom du Conseil Municipal, de vous souhaiter à toutes et à tous la bienvenue.

Je sais que vous tenez tout comme nous, à ce moment particulier.

Je suis donc très heureux de vous accueillir dans cette salle polyvalente qui accueille toute l’année de nombreuses activités sportives, festives et culturelles.

Pour autant, ma joie est quelque peu teintée d’amertume, car, il manque quelqu’un parmi nous aujourd’hui. Il était présent à chacun de nos rendez-vous annuels, et nous a quittés il y a trois semaines.

Je veux bien évidemment parler de Monsieur LOCARINI Ferdinand, qui était vice-président de l’Amicale des Vieux Travailleurs.

Nos pensées vont vers sa famille, et j’associe à cet hommage :

  • Thérèse Renaudin, épouse de l’adjoint aux affaires sociales sous Francis L’Hotellier et Victor Zaffagni, dont les obsèques ont eu lieu ce matin

  • tous les amicalistes, dont les noms nous sont familiers, et qui nous ont quittés ces derniers mois : Chantal Bertrand, François Invernizzi, Angèle Cornale, Robert Hablot, Jacques Lellig, France Stec, Renée Alessi, Michel Leloup, Marcel Dauchy, Yvette Aubry, Odette Moschini.

Malgré ces départs, il nous appartient de continuer à vivre, et plus particulièrement à nous de vous offrir les meilleures conditions pour poursuivre votre vie dans notre Ville.

C’est donc dans cet objectif que nous continuons à développer, depuis son ouverture en 2012, la Maison de Santé.

Les mois prochains vont permettre d’installer un laboratoire d’analyses médicales au rez-de-cour coté avenue d’Huart, aux côtés du local occupé par SOS Médecins pour les permanences des soirs et week-ends.

Les professionnels actuellement présents au rez-de-cour seront déplacés au 2ème étage que nous sommes en train d’aménager pour l’installation de l’ostéopathe, de l’infirmier libéral, mais également de l’orthophoniste qui exerce actuellement et de manière temporaire au 3ème étage.

Vous allez me dire que tout cela est un peu compliqué.

Rassurez-vous, rien n’est plus simple, car en résumé, on trouvera :

  • Au rez-de-cour, côté avenue d’Huart : le laboratoire d’analyses médicales et la permanence de SOS Médecins,

  • Au rez-de-chaussée : le cabinet médical avec les 2 médecins généralistes, le cabinet dentaire avec 2 dentistes, la kinésithérapeute et le cabinet infirmier avec 2 infirmières libérales,

  • Au 1er étage : l’inspection de l’Education Nationale,

  • Au 2ème étage : la sage-femme, la diététicienne-nutritionniste, et à partir de début 2019, l’orthophoniste, le cabinet infirmier et l’ostéopathe,

  • Au 4ème étage : la psychologue.

Vous remarquerez donc que nos efforts et notre volonté de proposer une offre médicale importante sont récompensés par le développement de cette maison de santé que beaucoup nous envient, avec un ascenseur panoramique unique sur le Bassin, mis en place dans le cadre du plan de mise en accessibilité des bâtiments publics, mais aussi pour permettre l’installation de nouveaux professionnels de santé sur les étages supérieurs de ce bâtiment.

Cette maison de santé ne peut, à elle seule, résoudre tous les problèmes de pénurie médicale présents sur le Bassin de Longwy.

Elle permet, au niveau local, de réduire le parcours de soins, avec une équipe médicale et para-médicale complémentaire en matière de prise en charge, et je m’en félicite.

Parallèlement à l’installation de professionnels de santé, la Ville, le CCAS et l’AVT sont partenaires de la conférence des financeurs, mise en place par le département de Meurthe et Moselle, afin d’œuvrer pour la perte d’autonomie des personnes âgées.

Ainsi, l’AVT et le CCAS, mettent en place, depuis 2013, 2 actions financées dans ce cadre :

  • l’atelier « remise en forme – gymnastique douce » qui se déroule chaque lundi matin au gymnase Devani, et qui est encadré par l’association Phoenix,

  • le transport à la demande, en lien avec TGL, qui permet des déplacements chaque mardis après-midis vers Intermarché pour les courses, ou vers le Cimetière.

Cette thématique de la perte d’autonomie nous paraît très importante pour vous permettre un mieux vivre.

C’est pourquoi 3 nouveaux ateliers vont être dispensés prochainement et vous concernent toutes et tous :

  • le Yoga du rire se déroulera à la Résidence Blanche de Castille à partir du 8 novembre, à raison d’une fois par semaine durant 6 semaines,

  • l’atelier « Souvenir de la Cuisine d’autrefois » aura lieu à partir de mars 2019, à la salle des fêtes, toujours à raison d’un rendez-vous hebdomadaire durant 6 semaines,

  • un atelier « mémoire » sera organisé à partir de septembre 2019, atelier pour lequel 2 personnes ont été formées : Mmes Szalek et Tasca.

Pour toutes informations concernant ces actions de prévention de la perte d’autonomie, je vous invite à prendre contact avec Astrid Tasca, qui se fera une joie de répondre à vos différentes interrogations.

Et, pour compléter nos actions mises en place pour votre mieux être, nous venons de mettre en place un atelier « Art et Jardinage » à la Résidence Blanche de Castille, atelier qui a mobilisé, toute cette semaine, une vingtaine de locataires de la résidence, 4 jeunes issus du quartier prioritaire Politique de la Ville Concorde, autour des bénévoles du CCAS et des animatrices de la Fondation Solange Bertrand de Longwy.

Cet atelier a permis la réalisation d’une fresque végétale et fleurie, sur le thème de Mondrian, alliant art pictural et art végétal.

Pour cet atelier, nous avons rencontré de grosses difficultés de mobilisation avant sa mise en place. Mais dès le 1er jour du projet, les résidents ont apprécié cet atelier ludique, qui a permis aux personnes l’ayant fréquenté, de voir qu’elles pouvaient créer quelque chose collectivement, pour leur environnement, …

La réalisation a nécessité la mobilisation des services techniques municipaux également, et je remercie vivement les différents acteurs ayant rendu possible cette action.

Les résidents sont devenus acteurs, et non plus consommateurs, de leur espace et lieu de vie, et c’est cette direction que nous souhaitons privilégier pour les prochaines années, par la mise en place d’ateliers de ce type, en fonction des attentes des résidents, pour sortir de cette relation propriétaire/locataire et construire un espace adapté aux envies et aux besoins de chacun, de manière collégiale, collective et participative.

Car les mentalités évoluent, vos besoins évoluent et surtout parce que notre environnement évolue.

Vous le savez, un des grands enjeux de ces prochaines années est le développement du numérique. Et oui, ce bien grand mot vous concerne également, car c’est grâce à cette technologie que fonctionnera votre meilleure amie : la télévision !!

Et le déploiement de la fibre optique qui permettra une qualité de débit importante, c’est pour demain, car la Région Grand Est et Département de Meurthe et Moselle ont inscrit la Ville de HERSERANGE comme prioritaire, permettant ainsi un calage des travaux entre l’été 2019 et l’été 2020.

Cette technologie va changer notre quotidien, et permettra de pouvoir proposer aux investisseurs et aux familles souhaitant s’installer sur la Commune, une qualité numérique optimale.

Quand je parle d’investisseurs, je pense que vous savez de quelle partie de Herserange je veux parler. Il s’agit bien évidemment de l’espace STUL, libre de toute construction depuis 2015, et pour lequel une vente prochaine à des investisseurs privés va être décidée par Arcelor Mittal.

Une ville, avec un nouveau visage, est à réfléchir, et nous sommes dans tous les cas, associés aux décisions quant à ces futurs aménagements.

Cette reconquête de l’espace STUL offrira, et c’est une certitude, l’opportunité d’une liaison urbaine par sa position géographique centrale entre les différents quartiers de la Ville.

J’aurai encore tellement de choses à vous dire, à vous exposer, tant nos actions et nos interventions sont nombreuses en bien des domaines. Vous savez comme je suis passionné par cette ville, par ce mandat que vous m’avez confié.

Mais nous n’aurions pas assez de cet après-midi pour faire le tour de la question, et je pense que mon discours n’est pas la priorité de ce que vous attendez pour cette journée.

Vous le savez, je suis quelqu’un de très accessible, mes collègues et les services municipaux également.

Je reste donc à votre disposition pour toute question qui pourrait vous interroger, et j’en termine de mon intervention en vous remerciant pour votre aimable écoute.

Je vous avais promis d’être bref et vous invite à présent à vivre pleinement l’instant présent, que nous vous souhaitons des plus agréables.

Ainsi, vous pourrez profiter du repas proposé par Monsieur CLEMANN, puis goûter aux plaisirs de la danse avec les musiciens conduits par Jean-Claude Haussmann.

Un grand merci également aux différentes personnes, et elles sont nombreuses, qui ont œuvré pour faire de cette journée qu’elle soit des meilleures pour vous tous :

  • mes collègues élus ou membres du CCAS ou de l’AVT : Mmes Szalek, Didelot, Pracucci, Tozzo

  • Mlles Michel et Tasca du CCAS, les agents des services techniques dirigés par M. Bellavia, pour l’organisation matérielle de cette manifestation.

Mais avant ces instants de délices culinaires et dansants, permettez-moi de mettre à l’honneur les couples fêtant leurs noces d’or ou de diamant, représentant cette année pas moins de 230 années de mariages.

Il s’agit de :

  • Monsieur et Madame ANTOINE, pour leurs noces diamant,

  • Monsieur et Madame CHMIELCZYK pour leur noces de diamant également,

  • Monsieur et Madame MAAS pour toujours leurs noces de diamant,

  • Monsieur et Madame SFERLAZZA, pour leurs noces d’or.

Fermer le menu

Maire depuis 2001

  • 2ème Vice-Président de la CAL
  • Président de TGL
  • Président du SCOT
  • Président du Fil Bleu