Discours – Réception des enseignants 2018

Discours de M. le Maire à la réception des enseignants du 12 octobre 2018

Madame, Monsieur les Inspecteurs,

Madame le Principal,

Mesdames les Directrices,

Monsieur le Directeur,

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

D’abord, merci à toutes et à tous d’avoir répondu à l’invitation de la Municipalité.

Cette rencontre s’inscrit désormais dans les cérémonies de grande tradition de la Ville. Et c’est un plaisir sans cesse renouvelé de vous recevoir et de participer avec vous à un moment que je souhaite, pour vous, de convivialité.

D’ailleurs, la table magnifiquement dressée devant vous illustre parfaitement cette envie de rendre cet instant dit formel en un instant de détente.

Permettez-moi, dès le début de mon propos, de vous rappeler l’importance de notre travail conjoint pour l’avenir de notre ville et de sa jeunesse.

L’Ecole, comme la Mairie et l’Eglise, est au cœur de la vie de la Ville.

C’est le pivot entre la sphère familiale et la sphère sociétale, dans toute sa dimension républicaine d’éducation.

Il nous appartient, conjointement, chacun à notre niveau, mais toujours en parfaite complémentarité, de renforcer nos liens pour offrir les meilleures conditions d’apprentissage aux citoyens de demain dont nous avons la charge, dont vous avez la charge.

Et dans le renforcement de ces liens, il me paraît important de rappeler que rien ne se fait à sens unique, parce qu’il n’y a pas d’amour sans partage !! Et quel plus bel endroit à Herserange pour prononcer cette phrase que cette salle des mariages.

Ainsi, chaque jour, tout au long de l’année, des contacts sont établis entre les 4 écoles herserangeoises, les élus et les services municipaux, que ce soit pour la mise en place d’activités, des travaux, la vie et le suivi des enfants dans le cadre scolaire et/ou extrascolaire, le suivi d’enfants dans le DRE, ….

Parce que l’école est au cœur de notre ville, je sais qu’elle n’est pas indifférente à tout ce qui s’y passe.

Et c’est réciproque.

En effet, l’école a toujours été au cœur des préoccupations de la Municipalité. De manière concrète, cela se traduit par nos interventions régulières et quasi-journalières, qu’elles soient techniques, administrative, humaines et financières.

Sans compter, bien entendu, toutes les interventions techniques relevant du budget de fonctionnement, et toutes les participations exceptionnelles demandées par les établissements pour une action particulière, comme le financement de transports pour participer à une activité ou un projet, … Et ces sollicitations sont nombreuses. Cela veut simplement dire que nos écoles sont actives dans leurs projets, et je m’en réjouis et vous en félicite. Je prends pour exemple :

  • la classe verte mise en place par l’impulsion de Mme Aoun à l’école de Landrivaux,

  • Le CLAS mis en place à l’école maternelle des 4 Vents par la Fondation Solange Bertrand,

  • Les 2 projets « Art » mis en place à l’école de Landrivaux par Mme Dubarry et M. Roskoff, dans le cadre du Parcours d’éducation artistique et culturel 2017-2018 ayant recueilli un financement de la part de l’inspection.

  • Le projet « Tranchée » mis en œuvre par Herserange Collections et Patrimoine, en lien avec la Ville, avec un public venu nombreux : 670 visiteurs dont près de 400 élèves du Bassin sur 3 semaines d’exposition au centre Louis Lumière.

Cet été, c’est dans nos écoles élémentaires que nous avons mobilisé nos efforts.

Dédoublement des classes de CP en quartier prioritaire politique de la Ville oblige, nous avons travaillé avec l’équipe enseignante à la mise en place de travaux pour créer une nouvelle classe pour accueillir ce second CP. Les travaux ont été tout juste terminés pour la rentrée, avec encore quelques petites interventions programmées aux prochaines vacances d’automne pour parfaire la classe créée.

Et, à Jules Simon, après l’avoir fermée, la 6ème classe est réouverte, nécessitant le réaménagement de celle-ci.

Mais, nos préoccupations relèvent également de la volonté municipale de mettre en œuvre toutes les conditions pour garantir le meilleur accueil des enfants et des enseignants.

Bien entendu, le rôle et la place de la Ville dans l’école ne se limite pas à des projets de travaux.

Elle met les moyens humains nécessaires à un accueil des enfants dans les meilleures conditions, par la mise à disposition de 7 agents à temps plein sur les 4 écoles (5 agents dans les écoles maternelles et 2 agents dans les écoles élémentaires).

Complémentairement, la Ville participe également très activement, et ce depuis 1995, à la vie autour de l’école :

–  par un service de transport scolaire, transportant quotidiennement plus de 200 enfants,

– par un accueil extrascolaire et périscolaire autour de 9 animateurs qualifiés que vous côtoyez quotidiennement.

– par la mise à disposition de tous les équipements sportifs et culturels disponibles,

– par la présence de 2 éducateurs sportifs, dans le cadre d’activités sportives dispensées dans le cadre scolaire,

– par l’aide aux devoirs organisée dans les 2 écoles élémentaires , grâce à la mobilisation de 2 enseignantes à Landrivaux (Mmes Aoun et Thary) qui y prennent goût puisqu’elles rempilent, et grâce à la mobilisation de vacataires sur Jules Simon.

– par la mise en place depuis septembre 2016 du DRE intercommunal, actif sur les villes des Haucourt Moulaine, Herserange, Longlaville et Saulnes, et  qui, de l’avis de tous, représente un outil incontournable aujourd’hui dans l’accompagnement scolaire, familial, médical, social des enfants dont il a la charge, avec le travail important et partenarial développé par Margaux PATERNI et par Emilie ZANELLA.

Nombreux de ces services ont évolué depuis le 8 janvier, date à laquelle nous avons enfin pris possession de l’Espace Loisirs Enfance. Vous le savez, ce projet municipal phare nous tenait particulièrement à cœur.

Il a ouvert ses portes le 8 janvier dernier, et accueille les services péri et extrascolaires municipaux :

  • La restauration scolaire, organisée autour d’un cuisinier qui élabore et prépare 140 repas par jours sur place, offrant une prestation comme à la maison,

  • Le service périscolaire des matins et soirs d’école, permettant l’accueil de 48 enfants,

  • Le service extrascolaire pour l’accueil des mercredis avec une capacité de 48 enfants, et pour les petites vacances scolaires avec une fréquentation pouvant atteindre 70 enfants.

Pour investir ces nouveaux locaux, plus spacieux, plus fonctionnels, plus sécurisants, plus modernes, il nous a fallu également revoir tout le fonctionnement lié aux transports scolaires, mais également développer un projet éducatif en lien avec ces locaux adaptés.

C’est un espace offrant les meilleures conditions d’accueil de nos enfants, mais qui permet également un confort de travail des agents municipaux y étant affectés, ayant travaillé de nombreuses années dans des locaux vétustes, peu adaptés, bruyants…

Nous avons inauguré ce nouvel équipement le 20 septembre dernier, cérémonie à laquelle nombreux d’entre vous ont participé. Et notamment l’école de Landrivaux qui a engagé cette réception par les chants des enfants orchestré par Marc Helmstetter que je remercie une nouvelle fois.

Et puis, la rentrée, ce sont les mouvements de classes. Mais ce sont aussi les équipes pédagogiques qui évoluent ou qui se maintiennent.

Avec 3 classes à l’école Michaël Pellegrini, 4 classes à l’école des 4 Vents, 6 classes à l’école Jules Simon et 7 classes et 2 classes « spéciales » (UPE2A et RASED) à l’école de Landrivaux, ce ne sont pas moins de 21 enseignants permanents qui oeuvrent quotidiennement à Herserange, sans compter les enseignants supplémentaires qui assurent les décharges de direction et les compléments de temps plein. Cela fait beaucoup de monde. Mais tout ce monde est nécessaire puisque nos 4 écoles accueillent cette année 420  enfants, soit  21 élèves de plus que l’an dernier, représentant une hausse de 5,3% des effectifs. La hausse d’élèves est notamment constatée dans les 2 écoles élémentaires, avec 16 élèves de plus à Jules Simon, 7 à Landrivaux, 2 à l’école Michaël Pellegrini. Seule l’école des 4 Vents perd 4 élèves, mais cette tendance peut varier en fonction des arrivées de familles en demande d’asile.

Cette rentrée, et cela faisait longtemps que ça n’était pas arrivé, est également marquée par un turn-over important dans les équipes enseignantes, amenant du sang neuf dans chacune de nos écoles.

Ainsi,

  • A l’école maternelle Michaël Pellegrini, on note l’arrivée de François SYLVESTRE, affecté sur la classe de petite section à  la place de Carelle DIDIER, qui avait assuré la direction de cette école il y a quelques temps,

  • A l’école maternelle des 4 Vents, 3 nouvelles personnes pour 2 postes. En effet, Pascale FERRI, nouvelle enseignante sur la classe des petits-moyens, est remplacée durant son congé maternité par Pauline OSTER. Et Jessika BEAUDOIN prend en charge la moyenne section

  • A l’école Jules Simon :

    • Vanessa MATTON-PAQUOTTE prend en charge la classe de CE2, après le départ en retraite de Irène VOJETTA.

    • Eugénie PONCIN intègre l’école sur la 6ème classe nouvellement ouverte pour enseigner au CP/CE1.

  • A l’école de Landrivaux, Zohra OSMANI prend en charge la classe de CM1.

Enfin, l’IEN de Longwy I accueille son nouvel inspecteur, ou, je ne sais pas quelle est la bonne dénomination, sa nouvelle inspectrice, Madame DUMET Delphine, en lieu et place de Monsieur Jean-François BONASSO.

Aussi, je souhaite la bienvenue à ces nouveaux visages qui sont parmi nous pour la première fois et j’espère que les premiers contacts que vous avez eus avec vos nouveaux collègues, avec les enfants et leurs parents, avec les services municipaux, avec le Maire et les élus, ont été de nature à vous encourager dans votre mission.

Dans tous les cas, vous pouvez compter sur la Municipalité pour soutenir vos initiatives, vos projets et vous donner les meilleures conditions matérielles.

Aujourd’hui encore, l’école est un maillon important de la vie de l’enfant, en pleine complémentarité avec les espaces privés et publics composant le quotidien et l’environnement de nos enfants.

La mission éducative est par nature difficile, ingrate, compliquée, nécessitant aujourd’hui des compétences non plus seulement éducatives, mais aussi sociales, psychologiques, …

Comme le disait Victor Hugo « L’éducation, c’est la famille qui la donne, l’instruction c’est l’Etat qui la doit ». Et cette phrase est on ne peut plus vérifiée et vérifiable aujourd’hui, parce que c’est conjointement, de manière partenariale, en parfaite coordination qu’il nous appartient d’instruire nos enfants, pour en faire les citoyens de demain.

La tâche n’est pas simple, je vous l’accorde, mais c’est notre devoir de relever ce défi.

Je vous remercie de votre patiente écoute.

Mais avant de passer à la partie conviviale de cette rencontre,

Je ne pouvais terminer mon propos sans mettre à l’honneur Irène VOJETTA, qui a œuvré pendant 25 ans à  Herserange à l’éducation de nos enfants, et qui a fait valoir leur droit à une retraite bien méritée en fin d’année scolaire dernière.

Irène VOJETTA, née MAZZA, voit le jour le 06 août 1959.

Après un BAC obtenu en 1977 et 2 années de fac d’anglais, elle entre dans l’enseignement en 1980 à Gouraincourt, et intègre l’école normale en qualité d’élève maître en septembre 1984.

Elle devient institutrice en septembre 1985 et exerce successivement

  • à l’école élémentaire Jean de la Fontaine de Mont Saint Martin

  • à l’école maternelle de Lexy

  • à l’école maternelle de Ville au Montois

  • avant de retrouver Herserange et l’école de Landrivaux.

En septembre 1998, elle prend son poste d’institutrice puis de professeur des écoles à l’école Jules Simon où elle aura la charge notamment des enfants en classe de CE2 jusqu’en juillet dernier.

Parallèlement, Irène construit sa famille avec Jackie, un autre enfant de Herserange, et est l’heureuse maman de 2 fils : Gautier né en janvier 1986 et Gillian né en  décembre 1986 .

La famille s’est agrandie ces dernières années avec l’arrivée de 3 petits-enfants :   Elya, Robin et Mahé.

Toutes nos félicitations Irène pour cette belle carrière dans l’enseignement, au service des enfants herserangeois.

Fermer le menu

Maire depuis 2001

  • 2ème Vice-Président de la CAL
  • Président de TGL
  • Président du SCOT
  • Président du Fil Bleu