Select Your Style

Choose your layout

Color scheme

Convention de coordination entre la police municipale et les forces de sécurité de l’Etat

Ce vendredi 6 janvier 2017 :
RENCONTRE AVEC LES SERVICES DE L’ÉTAT et de SÉCURITÉ INTÉRIEURE pour la mise en place d’une convention de coordination de la Police Municipale de HERSERANGE et des forces de sécurité de l’État.

En présence de :

  • Monsieur PROISY, Sous-Préfet de l’arrondissement de Briey, représentant Monsieur le Préfet de Meurthe et Moselle,
  • Monsieur BURCKEL, Secrétaire Générale de la Sous-Préfecture de Briey,
  • Monsieur BOILEAU, Commissaire Police Nationale Longwy,
  • Monsieur DIDELOT, Maire de HERSERANGE,
  • Madame MICHEL, Directrice Générale des Services de la Ville de HERSERANGE,
  • Monsieur ZGOBA, Responsable de la Police Municipale de HERSERANGE.

Les conventions de coordination de police constituent le cadre de concertation et d’échange entre les polices municipales (PM) et les services de la police nationale (PN).

Elles permettent de déterminer les compétences et attributions précisément dévolues à chaque force, et de définir les modes d’intervention conjointe et les modalités de transmission d’information.


La réunion d’aujourd’hui portait sur la définition conjointe des perspectives de travail en commun entre la PM et la PN, afin de les formaliser dans le cadre d’une convention. Le travail partenarial entre PM et PN existe déjà, mais ses modalités doivent être formalisées.


Différents sujets ont été abordés comme la vidéo-protection, la lutte contre la radicalisation, la sécurité des espaces publics..


C’est une démarche collective afin de donner un élan partenarial associant l’ensemble des forces de sécurité au bénéfice de la population.

Rappelons qu’un programme pluriannuel de sécurité publique, lancé en 2013, a nécessité l’engagement d’un budget de plus de 400 000€ par la ville de Herserange, avec dans un premier temps la signature de la convention de prévention spécialisée se traduisant par la mise à disposition de 2 éducateurs missionnés à la protection de l’enfance, et dans un second temps la mise en place d’un système généralisé de vidéo-protection.
Afin de renforcer cette politique de protection et de proximité, la municipalité a créé une police municipale avec la prise de poste de deux brigadiers et l’achat d’un véhicule dédié.

To Top