Select Your Style

Choose your layout

Color scheme

Campagne de sensibilisation sur le risque généré par la rage

La France est régulièrement confrontée à des cas de rage liés à des importations illégales d’animaux de compagnie en provenance de pays où la maladie est endémique.

Depuis 2001, 11 cas de rage canine ont été importés en France alors que la maladie est absente du territoire national. La rage est loin d’être une maladie du passé ; elle sévit toujours dans de nombreuses régions du monde (pays d’Afrique, d’Asie, d’Amérique, latine et d’Amérique du nord).

Les conséquences de cette maladie sont très graves : une fois les symptômes apparus, la rage est TOUJOURS mortelle. La rage tue une personne toutes les 10 minutes dans le monde.

La prévention de l’introduction de la rage sur le territoire national repose notamment :

– sur le respect des règles de prévention fixées pour les animaux présents sur le territoire français qui voyagent à l’étranger avec leur propriétaire avant leur retour en France : vaccination en cours de validité, identification conforme à la réglementation, certificat de bonne santé, et, le cas échéant,  titrage d’anticorps antirabiques avant leur retour sur le territoire de l’Union Européenne.

– sur la prévention des introductions illégales d’animaux acquis ou adoptés par des résidents nationaux au retour d’un séjour à l’étranger.

La direction départementale de la protection des populations demande à tous les administrés de prendre connaissance et de relayer ces messages essentiels :

– être vigilant pour préserver la santé publique et le statut sanitaire favorable de la France
– à cette fin, de respecter impérativement les obligations réglementaires.

 

Télécharger (PDF, 67KB)

To Top